RADIO(S)

Alerte info
NOTRE SITE SERA BIENTOT DISPONIBLE, NOUS SOMMES TOUJOURS ENTRAINS DE LE MODIFIER, MERCI DE VOTRE PATIENCE : RWANDA : Les rwandais peuvent désormais se rendre au Qatar sans visa et pour une durée indéterminée. MALI : Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l'armée indique que c'est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée. URGENT - Burkina Faso : au moins 37 morts et plus de 60 blessés dans l'attaque d'un convoi minier





Cette photo serait datée du 12 Février. L’on aperçoit le Commandant de gendarmerie Séka Séka Anselme, condamné à la perpétuité depuis 2012, pour des crimes commis durant la crise postélectorale de 2010/2011 en Côte-d’Ivoire.

Séka Séka est depuis sa condamnation incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction militaire d’Abidjan, communément appelée Mama.

L’ancien Commandant de l’escadron blindé de la gendarmerie n’a pas l’air en bonne santé, ni physique, ni mentale.

« Séka Séka n’est plus vraiment en possession de toutes ses facultés psychiques, sans parler de son physique. Les nombreuses tortures physiques et mentales ont fini par avoir raison de sa santé », affirme un proche de l’ancien aide de camp de Simone Gbagbo.

Les militaires FDS (Forces de défense et de sécurité) emprisonnés suite à la crise de 2011 n’ont pas bénéficié de l’amnistie accordée par le président Ouattara en 2018.

Partager