RADIO(S)

Alerte info
NOTRE SITE SERA BIENTOT DISPONIBLE, NOUS SOMMES TOUJOURS ENTRAINS DE LE MODIFIER, MERCI DE VOTRE PATIENCE : RWANDA : Les rwandais peuvent désormais se rendre au Qatar sans visa et pour une durée indéterminée. MALI : Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l'armée indique que c'est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée. URGENT - Burkina Faso : au moins 37 morts et plus de 60 blessés dans l'attaque d'un convoi minier





Le Payeur général des services généraux des administrations publiques (PGSGAP), Zoumana Traoré a annoncé le 8 Mai 2020, au cours d’une réunion du Comité paritaire technique (CPT), le décaissement en Avril d’un montant de 76,100 milliards de FCFA. Ainsi, les fournisseurs de l’Etat et ses démembrements dont les montants de créances sont inférieurs à 100 millions de FCFA ont reçu 31,8 milliards de FCFA. Tandis que les fondateurs d’établissements privés ont perçu 22 milliards de FCFA au titre de la dette école. Et 22,3 milliards de FCFA ont été également payés aux fournisseurs dont la dette est supérieure à 100 millions de FCFA.

Les paiements de Mai 2020 ont débuté le 7 mai et se poursuivent. A ce jour, il a été décaissé la somme de 63 milliards de FCFA, soit 32,71 milliards de FCFA pour les fournisseurs de l’Etat et ses démembrements et 30,84 milliards de FCFA pour la dette école.

Le 21 Avril dernier, lors d’un point de presse sur la crise sanitaire de la COVID-19, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly avait assuré que l’Etat sera aux côtés de toutes les personnes et toutes les entreprises impactées par la pandémie. A cet effet, Amadou Gon Coulibaly avait annoncé le paiement des arriérés dus aux fournisseurs de l’Etat.

Partager