RADIO(S)

Alerte info
NOTRE SITE SERA BIENTOT DISPONIBLE, NOUS SOMMES TOUJOURS ENTRAINS DE LE MODIFIER, MERCI DE VOTRE PATIENCE : RWANDA : Les rwandais peuvent désormais se rendre au Qatar sans visa et pour une durée indéterminée. MALI : Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l'armée indique que c'est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée. URGENT - Burkina Faso : au moins 37 morts et plus de 60 blessés dans l'attaque d'un convoi minier





S’il existe un lieu commun à la genèse de nombreux inventeurs, c’est le garage aménagé en laboratoire. Dans celui que Youssouf Sall partage avec ses trois jeunes camarades Foussine, Mohamed et Alpha, en banlieue de Bamako, les câbles électriques s’entremêlent et sillonnent entre tournevis, tasses à café, ordinateurs poussiéreux, perceuse et ampèremètre. Un enchevêtrement de matériels qui trahit un fourmillement d’idées. Depuis que le nouveau coronavirus est entré au Mali, le 25 mars, elles abondent dans les cerveaux des quatre compères. En moins d’un mois, ils ont développé cinq projets connectés pour lutter contre la pandémie : un robot pulvérisateur qui nettoie les hôpitaux, un portique désinfectant qui asperge les passants, une station de lavage des mains automatisée, un chatbot et un prototype de respirateur artificiel.

Le Monde


Partager