RADIO(S)

Alerte info
NOTRE SITE SERA BIENTOT DISPONIBLE, NOUS SOMMES TOUJOURS ENTRAINS DE LE MODIFIER, MERCI DE VOTRE PATIENCE : RWANDA : Les rwandais peuvent désormais se rendre au Qatar sans visa et pour une durée indéterminée. MALI : Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l'armée indique que c'est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée. URGENT - Burkina Faso : au moins 37 morts et plus de 60 blessés dans l'attaque d'un convoi minier





Invité des confrères France 24 et RFI, le Mercredi 5 Août. Dans son interview, Pascal Affi N'Guessan a passé en revue l'actualité politique ivoirienne tout en l'ignorant l'affaire du 3e mandat d'Alassane Ouattara.

 

Depuis le décès d'Amadou Gon Coulibaly, candidat désigné du RHDP à la présidentielle 2020, plusieurs ne font que proposer à Alassane Ouattara de se présenter pour un 3e mandat. C'est dans cette optique qu'au Conseil politique du 29 Juillet dernier, les cadres et dignitaires du parti au pouvoir ont appelé le Président de la République et leader du parti à passer outre sa décision de passer la main à une nouvelle génération, et à se porter candidat pour la Présidentielle.


À ce sujet, Pascal Affi N'Guessan a été radical. *« Cet appel à Monsieur Ouattara est véritablement pathétique. C'est d'abord le signe que nos amis du RHDP ne veulent pas saisir l'opportunité qui leur est offerte par le président Ouattara de tourner la page de l'ancienne génération et de passer le flambeau à une nouvelle génération. C'est ce que le Président Ouattara lui-même a déclaré. Il l'a fait devant la face du monde, devant le peuple de Côte d'Ivoire. Je ne vois pas comment il pourrait renier sa parole »*, a-t-il déclaré.


Puis  d'ajouter : « Tous les experts qui ont participé à la rédaction de la Constitution ont été unanimes pour dire que cette Constitution s'inscrit dans la logique de la Constitution de 2000. Et que le mandat de Monsieur Ouattara prend fin à la fin de l'année 2020. Donc je ne vois pas comment, aussi bien sur le plan juridique que sur le principe de l'honneur, Monsieur Ouattara peut briguer un 3e mandat. » Avant de conclure sur le sujet: « Ce serait dramatique pour lui-même et pour le peuple de Côte d’Ivoire. »


Rappelons que la réponse d'Alassane Ouattara ne s'est toutefois pas prononcé sur ce sujet, car il n'a pas encore digéré le décès brusque de son compagnon de lutte. Il le fera certainement, soit lors de son adresse à la Nation, ce 6 août ou au lendemain de la cérémonie de 40e jour de deuil du Premier ministre Amadou Gon.


SK


www.ovajab-media.com

Partager