RADIO(S)

Alerte info
NOTRE SITE SERA BIENTOT DISPONIBLE, NOUS SOMMES TOUJOURS ENTRAINS DE LE MODIFIER, MERCI DE VOTRE PATIENCE : RWANDA : Les rwandais peuvent désormais se rendre au Qatar sans visa et pour une durée indéterminée. MALI : Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l'armée indique que c'est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée. URGENT - Burkina Faso : au moins 37 morts et plus de 60 blessés dans l'attaque d'un convoi minier




Après le rejet de la candidature de Didier Drogba jeudi 27 août, la FIFA vient de demander l’arrêt immédiat du processus électoral et ce jusqu’à nouvel ordre.

Selon Rfi qui rapporte l’information, la FIFA pointerait du doigt le climat délétère de la dernière assemblée de la Commission électorale qui n’aurait pas eu l’occasion de reprendre les travaux en toute quiétude. Elle s’était terminée avec la démission du président de la Commission, l’ancien ministre des Sports René Diby.

En outre, la Fifa demande à la FIF de lui faire parvenir d’ici ce vendredi 28 août plusieurs documents, notamment la liste des membres la Commission électorale ou encore un certains nombres de procès-verbaux. La Fifa veut désormais obtenir une vue d’ensemble du processus électoral afin de garantir un bon déroulement pour l’élection à venir applicable à toutes les associations membres. La FIFA avait déjà annulé la semaine dernière une décision de la FIF qui suspendait la Commission électorale.

Jeudi 27 août, la Commission électorale a rejeté la candidature de Didier Drogba. Le dossier de Drogba présente bien trois clubs dont le célèbre Africa Sport, mais ce soutien n’a pas été validé parce que donné par son vice-président et non le président qui a offert son soutien au président de la Ligue Sory Diabaté (qui a reçu le soutien de 6 clubs de D1).


 
Même constat pour les groupements d’intérêt. Chaque candidat devait obtenir le parrainage d’au moins un des 5 groupes. Le dossier de Didier Drogaba mentionne le soutien de l’Association des arbitres (AMAF) mais là encore « le parrainage » a été l’œuvre d’une personne « qui n’a pas qualité pour engager juridiquement l’AMAF », selon la Commission électorale.

Yacine Idriss Diallo, ancien troisième vice-président de la FIF et l’actuel vice-président de la Fédération et président de la Ligue Sory Diabaté ont vu leurs candidatures acceptées pour succéder à Augustin Sidy Diallo. Didier Drogba dispose « d’un délai de cinq jours » pour saisir la commission de recours. La candidature de Paul Koffi Kouadio a aussi été invalidée.

    Source : l-frii

Par SK

Ovajab-media.com
Partager