RADIO(S)

Alerte info
NOTRE SITE SERA BIENTOT DISPONIBLE, NOUS SOMMES TOUJOURS ENTRAINS DE LE MODIFIER, MERCI DE VOTRE PATIENCE : RWANDA : Les rwandais peuvent désormais se rendre au Qatar sans visa et pour une durée indéterminée. MALI : Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l'armée indique que c'est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée. URGENT - Burkina Faso : au moins 37 morts et plus de 60 blessés dans l'attaque d'un convoi minier





Plusieurs villageois ont été tués par des hommes armés dans le centre du Mali lors d’une attaque violente, rapporte l’AFP ce lundi 12 octobre 2020.

« C’est une embuscade tendue par les djihadistes aux civils qui voulaient retourner dans leur village qui a causé la mort de six personnes et 22 autres ont été blessées », a déclaré un responsable local environnant, cité par l’AFP. « Les villageois n’ont plus à manger. Ils ne peuvent pas sortir du village et personne ne peut entrer à cause de la présence des djihadistes qui contrôlent tout », a ajouté la même source.

 
Selon les informations parvenues au média, les djihadistes ont assiégé le village empêchant les habitants de sortir ou d’entrer. Un villageois cité par l’AFP, a indiqué que pendant l’attaque, un autre groupe à bord de pick-ups et de motos « est allé enlever l’ensemble des troupeaux de Farabougou, plus de 3.000 têtes de bovins et de petits ruminants ». Pour le moment, on ne sait pas si l’armée est arrivée sur les lieux ou si le siège du village a été levé par les djihadistes.


SK

Ovajab-media.com
Partager