RADIO(S)

Alerte info
NOTRE SITE SERA BIENTOT DISPONIBLE, NOUS SOMMES TOUJOURS ENTRAINS DE LE MODIFIER, MERCI DE VOTRE PATIENCE : RWANDA : Les rwandais peuvent désormais se rendre au Qatar sans visa et pour une durée indéterminée. MALI : Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l'armée indique que c'est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée. URGENT - Burkina Faso : au moins 37 morts et plus de 60 blessés dans l'attaque d'un convoi minier




Pulchérie Gbalet, la Coordinatrice nationale de la plateforme Action citoyenne ivoirienne (ACI), a été auditionnée devant le juge du 8e cabinet au Tribunal du Plateau, ce mercredi 18 novembre 2020, 10 heures. 


En effet, cette audition de première comparution était prévue pour le lundi 16 novembre 2020, mais avait été reportée à ce mercredi. Date à laquelle, à en croire Maître Innocent Saki, son Avocat, Pulchérie Gbalet a été entendue sur le fond du dossier. Ce, en présence de plusieurs de ses soutiens mobilisés pour la circonstance au Plateau. L’avocat a fait savoir que les autres co-détenus de Pulchérie Gbalet Cyrille Djéhi, Gédéon Gbaou et  également kouamé et N’goran Aimé César dit barbe rouge, seront aussi entendus par le même juge pour la même affaire. 

Pour rappel, Pulchérie Gbalet et les autres ont été arrêtés le samedi 15 août 2020 après avoir lancé un appel le 13 août 2020 à manifester contre la candidature de Ouattara. Elle a été arrêtée en même temps que ses collaborateurs Cyrille Djéhi, Gédéon Gbaou et Il ya également kouamé et N’goran Aimé César dit barbe rouge. Ils ont été placés sous mandat de dépôt à la Maison d‘arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), le mercredi 19 août 2020. Après avoir été déferrés devant un juge d’instruction au Parquet au Plateau, suite à 72 heures de garde-à-vue passées à la Préfecture de Police à Abobo.


 Ils sont tous les trois poursuivis pour «Trouble à l’ordre public, incitation à la révolte, appel à l’insurrection, violence et voie de faits». Faits à charge pour lesquels ils ont été auditionnés pendant trois jours à la Préfecture de Police par le Procureur Richard Adou. Pour l’audience devant le juge d’instruction, les 4 détenus sont assistés des Avocats Maître Lambert Béné et Maître Innocent Saki. 


SK

Ovajab-media.com
Partager