RADIO(S)

Alerte info
NOTRE SITE SERA BIENTOT DISPONIBLE, NOUS SOMMES TOUJOURS ENTRAINS DE LE MODIFIER, MERCI DE VOTRE PATIENCE : RWANDA : Les rwandais peuvent désormais se rendre au Qatar sans visa et pour une durée indéterminée. MALI : Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l'armée indique que c'est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée. URGENT - Burkina Faso : au moins 37 morts et plus de 60 blessés dans l'attaque d'un convoi minier




Le premier Hamed Bakayoko est confronté à une autre crise. Celle de la  colère des franc-maçons membres de la Grande Loge des francs-maçons de Côte d’Ivoire (GLCI) dont Hamed Bakayoko est chef. C’est une révélation de Jeune Afrique. Dans un article publié ce vendredi 20 novembre 2020 intitulé  «Côte d’Ivoire : quand la crise politique s’exporte chez les francs-maçons », Jeune Afrique explique que le grand maître des francs-maçons de Côte d’Ivoire, Hamed Bakayoko, essuie la colère des 2000 membres de sa loge.  «En coulisses, les tensions montent au sein de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI), dont le grand maître est Hamed Bakayoko. En voici les raisons. Plusieurs francs-maçons au sein de la GLCI, la principale obédience maçonnique forte de 40 loges et d’environ 2 000 membres, reprochent à leur grand maître Hamed Bakayoko (le Premier ministre et ministre de la Défense de Côte d’Ivoire) de ne pas soutenir, au nom de la fraternité, les cadres de l’opposition notamment ceux du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI).

Limogés Des frères de lumière » qui ont préféré ne pas rejoindre les rangs de la formation présidentielle le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix ( RHDP ), dont Bakayoko est l’un des vice- présidents-ont été limogés. Certains ont d’ailleurs été emprisonnés, à l’instar de Georges Philippe Ezaley, interpellé le 3 novembre à la résidence de Cocody-Ambassades de l’ex-chef de l’État Henri Konan Bédié», explique Jeune Afrique dans sa publication. La revue ajoute que face à cette colère, les les membres de la la Grande Loge menacent de boycotter le 2ème mandat d’Hamed Bakayoko.  «Certains frères menacent de boycotter la cérémonie d’intronisation de leur grand maître pour un deuxième mandat, prévue avant la fin de l’année à Abidjan», a révélé Jeune Afrique.



SK


Ovajab-media.com
Partager